Accueil > VOTRE VUE > Dégénérescence maculaire liée à l’âge

DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE

LIÉE A L’AGE (DMLA)

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie de la zone centrale de la rétine (la macula) qui se traduit par une perte de la vision des détails, de la lecture et de la reconnaissance des visages. Elle est provoquée par le durcissement des artères qui nourrissent la rétine. Cela prive le tissu rétinien sensible de l’oxygène et des nutriments dont il a besoin pour fonctionner et se développer. En conséquence, la vision centrale se détériore. La DMLA apparaît en général après 50 ans. Si elle n’est pas associée à d’autres pathologies, la DMLA n’évolue pas vers la cécité totale.

 

Il existe deux formes de DMLA

  • La DMLA atrophique ou sèche est la plus fréquente.

Son évolution est lente. Elle se caractérise par la disparition progressive des cellules visuelles de la rétine avec un amincissement de la macula. Une tache sombre apparaît très lentement dans le champ de vision central.

A ce jour, aucun traitement ne permet de guérir cette forme de DMLA, néanmoins, de nouveaux protocoles thérapeutiques sont en cours d’évaluation. 

La forme atrophique de la DMLA peut évoluer vers la forme néovasculaire.

 

  • La DMLA néovasculaire ou exsudative ou humide est moins fréquente mais souvent plus sévère.

Elle progresse plus rapidement que la DMLA atrophique. Des vaisseaux sanguins anormaux se développent dans la zone de la macula, au sein de la rétine, à un endroit où ils ne devraient pas se trouver.

Symptômes

Différents symptômes apparaissent :

 

  • Baisse de la vision de loin et de près

 

  • Altération de la perception des couleurs et de la reconnaissance des formes
  • Métamorphosies : déformation des lignes droites et des images
  • Scotome : apparition d’une tache sombre dans le champ de vision central

Diagnostic

La DMLA est diagnostiquée par l’ophtalmologiste grâce à différents examens : la mesure de l’acuité visuelle, le fond de l’œil, l’OCT, l’angiographie et l’angio-OCT.

Voici, ci-dessous, un exemple d’OCT d’une rétine dite “normale” (à gauche) et d’OCT d’une DMLA exsudative (à droite) : 

Traitement

À ce jour, aucun traitement ne permet de guérir de la DMLA.

Cependant les injections intravitréennes (IVT) permettent de stabiliser la maladie chez de nombreux patients. Cela consiste à injecter un médicament appelé anti-VGEF dans l’œil. Ce traitement empêche la prolifération de vaisseaux sanguins anormaux présents dans la macula.

Pour plus d’informations,

TÉLÉCHARGEZ NOTRE PLAQUETTE SUR LA DMLA

Ces informations ne remplacent pas une consultation ou l’avis médical de votre ophtalmologiste.