Accueil > VOTRE VUE > Trou maculaire

TROU MACULAIRE

Il s’agit d’un trou se formant sur la macula (la zone centrale de la rétine), généralement à la suite de traction du gel vitréen sur la rétine.

Symptômes

Le développement d’un trou maculaire se manifeste par une baisse de la vision centrale parfois associée à une déformation des lignes droites.

Traitement

Chirurgie

Le traitement du trou maculaire est chirurgical. Dans les suites de la chirurgie, il faut généralement respecter un positionnement du regard face vers le sol pendant quelques jours.

Déroulement de l’intervention

  • Durée de l’intervention : moins d’une heure
  • Anesthésie : locale ou générale
  • Hospitalisation : aucune, l’intervention se fait de plus souvent en ambulatoire*

Le but de l’intervention est d’obtenir la fermeture du trou maculaire. Elle se déroule sous microscope opératoire.

L’intervention comprend une vitrectomie, c’est à dire l’ablation du corps vitré, grâce à l’introduction d’instruments de micro-chirurgie à l’intérieur de l’œil par des incisions de moins d’un demi-millimètre de diamètre. Ensuite, le chirurgien procède généralement à l’ablation de la membrane limitante interne, fine membrane à la surface de la rétine. Puis une bulle de gaz est injectée dans l’œil. Cette bulle de gaz va appuyer sur les bords du trou afin de favoriser sa fermeture. Ce gaz disparait en 15 jours et est progressivement remplacée par l’humeur aqueuse sécrétée par l’œil.

Après l’intervention

L’opération est généralement indolore et permet d’obtenir la fermeture du trou dans plus de 90% des cas.

  • Un positionnement « face vers le sol » est demandé pendant les heures voire quelques jours suivant l’intervention. La durée de ce positionnement dépend de plusieurs facteurs (taille du trou, ancienneté du trou, forte myopie associée…)
  • Le patient peut parfois ressentir une sensation de corps étranger pendant quelques jours suite à l’opération. Un traitement médical post-opératoire à base de collyres ainsi qu’un pansement oculaire pour quelques jours seront prescrit par le médecin.
  • La présence de la bulle de gaz, interdit la conduite, les séjours en haute altitude et les voyages en avion. Si le patient doit subir une anesthésie générale après cette intervention, il faut impérativement prévenir l’anesthésiste de la présence d’une bulle de gaz dans l’œil.
  • Il arrive très rarement que l’intervention puisse se compliquer d’un décollement de la rétine qui nécessite une ré-intervention rapide.
  • La survenue d’une cataracte quelques mois ou années après l’intervention du trou maculaire est courante.

Ces informations ne remplacent pas une consultation ou l’avis médical de votre ophtalmologiste.

* une chirurgie ambulatoire est une intervention qui peut être réalisée sans passer de nuit en hospitalisation (ni avant, ni après).